Accueil Bébé Allaitement : J’ai rencontré Lucie Goland !

Allaitement : J’ai rencontré Lucie Goland !

5 min lues
1,569

images

En ce qui me concerne, je n’ai pu allaiter mini-T que ses premiers jours de vie, à mon grand regret. Ça fait que du coup, je ne suis pas très bien placée pour parler de l’allaitement. Mais comme c’est une chose que je trouve merveilleuse et sur laquelle je voulais absolument faire un article, je suis partie à la rencontre de Lucie Goland. Lucie, c’est une jeune femme devenue maman la première fois à 14 ans, d’un petit garçon. Le jour de ses 19 ans, elle donne naissance à sa fille (y’en a qui ont vraiment des cadeaux sympas pour leur anniversaire!) ; son dernier bout de chou est venu au monde en mars 2018, alors qu’elle était âgée de 21 ans. Depuis sept ans, elle allaite ses enfants. Sept ans non-stop (ça t’en bouche un coin, hein?). Un quotidien de maman hors du commun qui m’a questionné. J’ai trouvé dans ses réponses un caractère bien trempé, de profondes convictions, mais surtout, une vraie sérénité, et un océan de bienveillance. Et je veux partager ça avec toi aujourd’hui.

Lucie, sur les réseaux sociaux, tu prônes l’allaitement. Pourquoi est-ce une chose si importante à tes yeux ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
Je prône l’allaitement sur les réseaux sociaux avant tout pour mieux le faire connaître. Trop de femmes sont mal renseignées et mal conseillées. Les mythes qu’on peut entendre sur l’allaitement sont aberrants, je veux donner la possibilité au plus grand nombre d’avoir des conseils sérieux et honnête, sans clichés. Plus on parlera de l’allaitement, plus on le normalisera. Je ne me gêne pas à poster des photos, avec la pudeur nécessaire, mais sans cacher mon sein, car plus on en verra, plus on s’y habituera. Les femmes allaitantes ne s’exhibent pas, elles répondent juste à un besoin vital de leur bébé, de la manière la plus naturelle qui soit. Ça me tient à cœur, de mener ce combat.

 Tu as trois beaux enfants, et tu pratiques le co-allaitement. Peux-tu m’en parler en quelques mots ? Mon premier co-allaitement a duré 17 mois, avec mon premier fils, et ma fille. Ils ont têtés ensemble. Cette expérience leur à appris le partage, leur a permis de développer une belle complicité et tendresse l’un envers l’autre. On a deux seins, ça sert bien à quelque chose ? ;-)

Les gens sont souvent choqués lorsqu’une femme choisit d’allaiter au-delà des six mois de son enfant. Que réponds-tu à cela ? À ces gens choqués, je leur répondrais simplement : Pourquoi arrêter ? L’enfant allaité a un lait 100% adapté à ses besoins, à sa disposition 24h/24, et gratuit. Que demander de plus ? Les gens peuvent penser qu’une femme qui allaite longtemps est esclave de son enfant. C’est un cliché. Et c’est dans leur tête.

On accuse fréquemment l’allaitement de déformer la poitrine. Qu’en est-il pour toi ? À seulement 22 ans, comment le vis tu ? Mon corps est un corps qui a porté et mis au monde trois enfants, ma poitrine va avec…Je n’en ai pas honte.

Quels conseils aimerais tu donner aux futures mamans qui souhaitent allaiter ?
Mes conseils sont simples : se faire confiance. Il faut s’écouter et écouter son bébé, et ne pas avoir peur de demander des conseils à des personnes qualifiées. On vit toutes nos peines et nos peurs à un moment donné de notre allaitement, il ne faut pas hésiter à venir en parler. On est jamais seules.

Mille mercis à Lucie d’avoir fait que cet article existe

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par cactusetbrocolis
Charger d'autres écrits dans Bébé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

5 bonnes raisons de craquer pour un benabear !

            Les benabear, ce sont les ours en peluche géants de la marque Bananair. Papa-m…